LA DREAM TEAM

Publié le par Skully

Dr Roots


Ex commercial, ex animateur radio, ex véliplanchiste,ex plein de truc.
G
raphiste allumé, kiter sans peur et sans barrieres.

Et oui la barriere défonsée de l'hyppodrome de chantilly, c'est lui....
Quand il envoie , il envoie le doc !!!!
Le gars qui roule 20h00 non stop lors du kite téléthon,
quand il fait une pause, c'est le seul à encourager les potes la bouche pleine de Kouign Amann, à 02h30
Boudu, avec la tchatche chantante de sa contrée natale.
Bref, le Doc, si tu le connais pas, ben ta vie restera terne...
Ah oui,à son palmares les décos des roues Lordz, et oui ,c'est lui.....

Son site professionnel.


Kelazart
....rassurez vous c'est un humanoïde et non un reptile, quoique....


Un grand gars plein de cheveux sur la tête, toujours dans les nuages,
l'artiste à l'état pur qui peint la nuit, dors le jour, mange quand il a le temp,
Transforme n'importe quoi en palette a peinture.
Un skate, un vrai, si si, un couvercle de boite tupperware piqué à belle maman,
la carpette de la piaule si y'a plus rien....

Mais depuis qu'il a gouté au kite il est en phase de réadaptation à la vie normale....Laissons lui le temps...




LEKSASKY


Leksa.......le road tripper, on pourrait dire qu'il est né dans l'eau salée, pas de long discours, quelques vidéos suffisent....et je vous laisse faire un petit tour sur son site.
Si vous êtes blonde, brune, a forte poitrine ou pas, bref une géraldine, mais à la recherche d'un coach sportif, d'un  prof de kite, de voile, de natation et j'en passe, Leska est là, pour le reste, je sais pas, faut voir avec lui....
/www.youtube.com/v/Aqg7KNENszI&hl=fr">

Toujours de bonne humeur, toujours prêt a envoyer le paté, Leksa, c'est le bonheur  du ride pur et dur, du levé du soleil au couchant,  le gars qui dors face a la mer dans le C15, le harnais dans le duvet, l'anémometre kéblo sur le bare brise, branché sur une alarme a partir de 15 knots, l'aile en sécu sur l'anneau de remorquage....



Un gros coucou à Medhi & The Kite Unit.  See you soon........

J'oubliais:        
LEKSASKY
 

Commenter cet article